En commun

Isabelle et moi sommes nés en plein Flower power, à un an et un jour d’écart. Dès l’âge de cinq ans nos parents nous ont inscrits au Centre Américain, une grande maison pleine d’amour, toute entière dévouée à la danse, aux percussions africaines, au théâtre, à l’expression corporelle, à l’expression primitive.

GEO133AA-039_The_old_American_Center_boulevard_Raspail_Paris Le Centre Américain à Paris

Le mercredi après midi en plein Les fous du volant, notre mère coupait la télé et nous trainait jusqu’à l’arrêt du 68 direction le Centre américain. Le cours d’expression primitive d’Ernst Duplan commençait par une succession d’assis! Debout!. Sur les percussions de Gem, on se transformait en serpent, en lion, en singe.

On a fait du théâtre, de l’expression corporelle, des percussions jusqu’à ce que l’adolescence et surtout les années 80 nous éloignent du centre Américain. Aujourd’hui il n’existe plus. À la place il y a la fondation Cartier, une maison pleine d’amour toute entière dévouée à l’art…

Capture d’écran 2013-04-27 à 15.37.34 La fondation Cartier

La veille de mon départ pour le Célibatorium de Pont sur Sambre, Isabelle m’a demandé de lui écrire une chanson. Ce sont nos souvenirs d’enfance qui m’ont dicté le texte.

Ici, une petite vidéo autour de la recherche du gimmick sur le synthé Poly 800 de Boom (que je vous présenterai plus tard). Il est plein de sons doux et mélancoliques comme dans certaines chansons de Gainsbourg qu’on écoutait chacun dans son coin, Isabelle et moi : le Pull Marine, Les dessous chics.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s