Celibatorium : la nuit

La nuit était très avancée, Jean-Christophe devait partir le lendemain. En quelques heures, nous avons enregistré l’essentiel de cette chanson que j’avais écrite pour Enzo Enzo, À quoi ça m’a servi?.  À l’opposé de sa version plutôt légère, la notre s’est construite sous les doigts de Jean-Christophe à la guitare Eko, dans l’esprit des ballades 70’s. Il a déroulé son tapis d’arpèges, je l’ai suivi à la guitare rythmique, Franck à la batterie et Seb à la prise de son. En quelques prises, la chanson était là. Ensuite, l’énergie est apparue au fil des versions, jusqu’à exploser dans l’ad lib, avec la puissance du son, des amplis à fond. Les murs du Célibatorium devaient laisser filtrer un peu de notre rage dans la nuit.

Ensuite Jean-Christophe a pris sa basse Hofner, j’ai chanté la chanson pour qu’il tienne jusqu’au bout. Une prise a suffit, filmée par Franck, très inspiré par les volumes du Célibatorium cette nuit-là…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s